La scoliose et ses symptômes, dépistage.

Je fus très impressionné par une adolescente amenée par sa grand-mère. Celle-ci souffrait, sans le savoir, d’une scoliose idiopatique vraiment importante. Après le passage chez un médecin spécialiste et le port d’un corset, c’est aujourd’hui une jeune adulte qui se porte très bien. J’ai compris ce jour-là la nécessité de la prévention des scolioses chez l’enfant. Quels sont donc les symptômes de la scoliose?

Les parents sont les mieux placés pour dépister des débuts de déviation du dos de leurs enfants. En moyenne, 2 bambins sur 100 seront touchés par une scoliose, c’est-à-dire une déformation de la colonne vertébrale. Au moindre doute, une consultation chez le médecin pédiatre est indispensable. Le traitement principal sera basé sur le sport et un suivi médical. Dans la majorité des scolioses, cela sera efficace, mais ce traitement devra être suivi jusqu’à la fin de la croissance. Un corset ou la chirurgie pourra être nécessaire dans les cas plus compliqués. Dans cette vidéo, faite par la fondation Cotrel, il est facile de reconnaitre les signes qui doivent alerter.

Les symptômes de la scoliose

 

La colonne vertébrale subit une déformation. Le rachis prend la forme d’une double courbure en S. Le dos peut aussi présenter une cyphose dorsale exagérée. L’enfant se voute au niveau du thorax. On parle de dos bossu. Cette gibbosité est souvent asymétrique.

Bien souvent, on demande au petit de se tenir plus droit, mais cela lui est totalement impossible. Cette altération va s’aggraver dans le temps.  Il faut faire ici la différence, entre une vraie scoliose, qui pourra se voir en faisant une radiographie, d’une simple attitude scoliotique dont l’origine est une dysharmonie musculaire facilement soignable.

Les symptômes vont nécessairement dépendre de l’importance de la déformation. Si elle est légère, l’enfant ne peut ressentir aucun mal de dos, mais présenter une anomalie physique telle qu’une épaule ou une hanche plus haute que l’autre. 

Dans les affections les plus sérieuses, le patient va se plaindre de douleurs dorsales souvent handicapantes, de problèmes digestifs et des difficultés à marcher. Parfois même, dans les cas les plus sévères, c’est le thorax qui se déforme pouvant gêner le bon fonctionnement du cœur et de la respiration. Cette altération dorso-lombaire n’est cependant jamais une fatalité.

Traitement de la scoliose 

Visite médicale

Il est important d’agir vite au plus vite, car c’est une pathologie qui va évoluer même chez l’adolescent jusqu’à la fin de la croissance. Ainsi le stade de la puberté ne signifie absolument pas la fin de la progression de la déviation. Le médecin va effectuer un examen clinique de votre enfant ainsi que des examens complémentaires, tels que des clichés radiologiques pour observer les déformations osseuses des vertèbres. Le patient devra consulter 1 à 2 fois par an selon la gravité de son cas. 

Rôle de l’ostéopathie et de la physiothérapie, hygiène de vie. 

 

La physiothérapie et l’ostéopathie vont pouvoir soulager bien souvent un jeune qui a mal au dos. Mais c’est le suivi d’une discipline sportive et d’exercices spécifiques, qui seront de premières importances. Le dos doit être maintenu par une musculature puissante et souple. Si l’ostéopathie pour enfant est très utile pour accompagner le scoliotique dans sa croissance, le libérant de restrictions articulaires et musculaires fréquentes et douloureuses dans cette pathologie, l’ostéopathie à elle seule ne suffira pas. Une véritable équipe pluridisciplinaire doit entourer le patient, et l’apprentissage d’une certaine autodiscipline lui sera nécessaire. Le choix d’un matelas adéquat, d’une bonne position de lecture, d’une assise correcte en classe fera partie aussi de la thérapeutique mise en place.  Beaucoup d’enfants scoliotiques deviennent ainsi des adultes qui prennent soin de leur dos et de leur musculature le restant de leur vie. Dans les situations les plus sérieuses, un corset pourra aider l’enfant dans sa croissance et dans les cas les plus graves, une opération devra être parfois envisagée. 

 

J’ai été touché par un cri du cœur de la page Facebook Scoliose et Paratage que je vous laisse lire! Relayons les informations utiles pour la prévention de tous. Cette page est le fruit d’une association qui aide les personnes confrontées à une scoliose et leur entourage, l’association Scoliose et Partage. Il existe un forum et je sais à quel point cela peut donner de très bonnes informations sur un sujet aussi spécifique. Cela permet aussi d’échanger les peines et les astuces…

 

Pin It on Pinterest

Shares
Share This